Nymphoplastie

 

Contact :

Pour un rendez-vous de gynécologie: Tél. 02 41 35 42 16 de 8h à 18h

Indication et technique chirurgicale

La nymphoplastie de réduction est une intervention chirurgicale qui a pour but de réduire le volume des petites lèvres lorsqu'il est jugé trop important (hypertrophique), et/ou responsable d'une gêne lors des rapports sexuels, pendant le sport ou l'habillement.
L'intervention peut se faire sous anesthésie locale ou générale.

L'excès des petites lèvres est enlevé selon une technique particulière afin de conserver de la souplesse, associée à une bonne cicatrisation. Une hémostase (coagulation des vaisseaux) rigoureuse est effectuée. La suture est réalisée avec des fils résorbables. Le plus souvent l'intervention est organisée en ambulatoire (entrée le matin et sortie l'après-midi). Un arrêt de travail d'une semaine est à prévoir.

Risques et complications

Malgré une technique opératoire minutieuse, il n'est pas possible de vous garantir le succès thérapeutique ni l'absence de complications.

  • Difficultés de cicatrisation
plus que de cicatrices larges, hypertrophiques, ou chéloïdes, il s'agit surtout de désunion plus ou moins complète des sutures, qui constitue le risque majeur. Dans ce cas, une réintervention secondaire est possible, après cicatrisation complète de la désunion.
  • Le saignement du site opératoire
Extériorisé (hémorragie) ou non (hématome), il est exceptionnel qu'il conduise à une reprise de l'intervention.
  • Des troubles de la sensibilité de la région opérée
À type d'insensibilité ou d'hypersensibilité, ils peuvent être associés à des douleurs à la pression de la région cicatricielle. Ces symptômes sont le plus souvent transitoires en quelques mois, mais ils peuvent persister définitivement.