Mastectomie

 

Contact :

Pour un rendez-vous de gynécologie: Tél. 02 41 35 42 16 de 8h à 18h

La chirurgie est un des traitements de base du cancer du sein.

Technique chirurgicale

La mastectomie correspond à l'exérèse de la totalité du sein : le mamelon et l'aréole, une quantité variable de peau, et la totalité de la glande mammaire. Le muscle grand pectoral, sur lequel est posé le sein est respecté, hormis dans les rares cas où la tumeur est adhérente au muscle. Après l'intervention, le relief du sein a totalement disparu et est remplacé par une cicatrice ; pour ne pas apparaître dans le décolleté, celle-ci est placée, autant que possible, le plus bas possible, selon un axe soit horizontal soit oblique en bas et en dedans, plus adapté si une reconstruction mammaire est envisagée ultérieurement. Un ou deux redons (drains) peuvent être laissés quelques jours pour éviter les hématomes. La durée d'hospitalisation est d'environ 3 à 5 jours. Lors de la consultation post-opératoire, qui s'effectue trois semaines après l'intervention, votre chirurgien vous fera part des propositions thérapeutiques après discussion de votre dossier par l'équipe multidisciplinaire.

 

Risques & Complications

Malgré une technique opératoire minutieuse, il n'est pas possible de vous garantir le succès thérapeutique ni l'absence de complications.

Pendant l'intervention

L'hémorragie : Elle peut rarement nécessiter une transfusion sanguine.

 

En post-opératoire

  • L'hématome ou l'abcès Il s'agit d'une collection de sang ou de pus qui peut parfois nécessiter une évacuation chirurgicale. Un redon peut être posé en per-opératoire pour éviter leur constitution.
  • La nécrose cutanée Elle est liée à un défaut de cicatrisation et peut parfois nécessiter une réintervention chirurgicale.