Fausse couche et curetage

 

Contact :

Pour un rendez-vous de gynécologie: Tél. 02 41 35 42 16 de 8h à 18h

Définitions

La fausse couche est un phénomène fréquent puisqu'environ 15 - 20 % des grossesses sont interrompues naturellement dans les 12 premières semaines de grossesse. Il est exceptionnel qu'un événement tel que chute, accident, stress, travail prolongé soit à l'origine de la fausse couche. Une anomalie génétique qui se produit au niveau des chromosomes de l'homme ou de la femme au moment de la conception survient dans plus de la moitié des fausses couches. D'autres causes peuvent expliquer l'événement tels qu'une infection virale ou bactérienne, une malformation du col ou de l'utérus (en cas de fausse couche tardive > 12 SA), un déséquilibre hormonal.
Aucun examen à la recherche de la cause de cette première fausse couche ne sera réalisé, à part une étude histologique (au microscope) du produit de curetage. Ce n'est qu'en cas de 3 épisodes successifs que des examens spécialisés seront effectués.

 

Traitements

2 traitements peuvent vous être proposés en fonction de la date d'arrêt de votre grossesse :

  •  Le misoprostol Il a pour effet de dilater le col, de faire contracter l'utérus et d'expulser les débris de la conception. Il s'est avéré très efficace pour compléter un avortement incomplet avec 80 % d'efficacité et une expulsion dans les 2 jours pour 95 % des patientes.

Il vous sera proposé si votre grossesse n'était pas très évoluée (moins de 7 semaines de grossesse environ), si vous habitez près de la clinique, si une personne peut rester près de vous et pourrait vous transporter aux urgences en cas de problèmes.

Vous révérez votre chirurgien deux jours après la prise du misoprostol afin qu'il vérifie par échographie l'absence de rétention intra-utérine. En cas d'inefficacité un curetage vous sera proposé.

  • Le Curetage Il s'agit d'une technique chirurgicale qui peut se pratiquer en ambulatoire (hospitalisation de jour) dans la majorité des cas. Le chirurgien dilate le col à l'aide de dilatateurs par les voies naturelles, pour ensuite retirer les restes de la conception par aspiration. Le geste dure 5 à 10 minutes environ, sous anesthésie générale.