Chiurgie de la stérilité tubaire

 

Contact :

Pour un rendez-vous de gynécologie: Tél. 02 41 35 42 16 de 8h à 18h

Le bilan d'infertilité comprend une hystérosalpingographie (radiographie des trompes) afin de connaître la perméabilité tubaire. En cas de lésions localisées, une chirurgie de la trompe utérine peut être possible.

La coelioscopie permet de réaliser le geste adapté aux constations peropératoires :

Épreuve au bleu

Elle consiste à vérifier plus particulièrement l'état des trompes utérines par l'injection dans l'utérus d'un produit de couleur bleue qui va faire issue par l'extrémité des trompes. Elle permet donc d'analyser la perméabilité des trompes.

 

Drilling ovarien

Technique chirurgicale qui consiste à effectuer des micro perforations dans les ovaires dans le but d'obtenir des ovulations normales et des grossesses chez les patientes atteintes du syndrome des ovaires dystrophiques micropolykystiques (SOPK) caractérisé par la présence d'une anovulation avec l'échec des traitements médicamenteux par les inducteurs de l'ovulation.

 

Libération d'adhérence entre les organes pelviens

  • Fimbrioplastie Plastie par ouverture de l'extrémité distale de la trompe en cas de phimosis tubaire (trompe bouchée)
  • Salpingonéostomie Création d'un nouvel orifice au bout de la trompe en cas d'hydrosalpinx (collection liquidienne intratubaire)
  • Déligature tubaire Résection partielle de la trompe ou se situe le clip posé lors d'une stérilisation tubaire, puis suture bout à bout des extrémités pour rétablir la perméabilité tubaire. Cette technique peut nécessiter de la microchirurgie et est d'efficacité très variable.
  • Traitement d'une endométriose Pour plus d'information, consultez la rubrique dédiée à la coelioscopie Géneralités sur la Coelioscopie